Guillaumes et les Templiers

Chaque année mi-juillet, la commune de Guillaumes fête les templiers en souvenir de son histoire et participation dans la vie de l’Ordre.

Vers 1135, à la suite d’un accord avec le Pape et l’Empereur d’Allemagne suzerain de la Provence, les Templiers vinrent s’établir dans le territoire actuel des Alpes Maritimes pour garder le pays contre une nouvelle invasion des Sarazins, dont les flottes se montraient toujours dans les parages depuis la reconquête par Guillaume le Libérateur.

Des commanderies se créent, alors, dans la région.templiers image ancienne

Raymond Béranger, Comte de Provence prit, lui-même, l’habit des Templiers.

A cette époque le territoire de Buyeï-les-Roberts, situé à l’entrée de Guillaumes, était le centre d’une agglomération, un lieu fortifié :

« le castrum de ABUSEIO »

Les Templiers prirent possession des lieux.

Ils y exercèrent le droit de juridiction sur leurs hommes en cas de rixes mineures entre eux, mais aussi prélevèrent des redevances personnelles sur les personnes du village recensées comme hommes et femmes du Temple.

Ainsi que des redevances foncières sur les tenanciers qui n’étaient pas hommes du Temple.images logo templiers

Inquiet par la puissance économique, financière et politique de l’Ordre du Temple, le Roi de France Philippe Le Bel fait arrêter le Maître du Temple Jacques De MOLAY et l’ensemble des templiers le vendredi 13 octobre 1307.

Et tout naturellement on retrouve le prieuré de Buyeï dans la liste des biens du Temple saisis en 1308. Les biens furent transférés aux hospitaliers de l’Ordre de Saint Jean. L’Ordre des Templiers fut définitivement supprimé par le concile de Vienne en 1313.

Depuis l’immense fortune des frères du Temple a excité les imaginations au cours des siècles.

Devise :

« NON NOBIS DOMINE, SED NOMINI TUO DA GLORIAM »

(NON POUR NOUS SEIGNEUR, MAIS POUR QUE TON NOM EN AIT LA GLOIRE)

Plus d’informations sur l’ordre des templiers